L'UpÔtëK

ludothèque poétique itinérante

Qu'es aquò?

Ce n’est pas :

-un mammifère marin ovovivipare et à poils longs en voie de disparition

 -une région australe non encore cartographiée officiellement où l’on parle une langue exclusivement inclusive

-la moindre des choses

Mais c’est :

un dispositif ludique qui s’installe dans votre village, ville, rue, bibliothèque, jardin, cour, place, festival, école, cuisine si elle est grande et qui permet de fabriquer des poèmes en jouant avec le hasard et l’imagination.

un ensemble de jeux qui se jouent seul·e ou à plusieurs, avec des règles et des exceptions à la règle, des dés, des sabliers, du papier, du stylo, des palets et autres accessoires essentiels

une occasion unique de rencontrer des inconnu·e·s ou soi-même à travers l’écriture sans trop d’enjeux et avec beaucoup de joie

un spectacle final unique et aléatoire qui se fait sur l’instant et qui compose avec ce qui est là

– ce qu’on ne sait pas encore mais l’avenir nous le dira si on sait l’entendre

L'UpoteK textes de la marelle exquise
L'UpoteK roue de la poésie 1

Comment ça se passe? (très bien vous verrez...)

Mais plus concrètement:

Laure, l’upôtëkaire arrive chez vous (village, ville, rue, médiathèque, jardin, cour, place, festival, école…) et installe les jeux à écrire là où ça lui est proposé. Aux horaires définis avec vous, elle ouvre L’UpÔtëK, et invite les passant·e·s captifs ou volontaires à venir jouer à écrire des poèmes.

A quoi joue-t-on?

 L’UpÔTëK comprend 6 jeux :

Une roue de la poésie, des caviar-dés, des dés-lettrés, une marelle exquise, un Bing ô ta rime et des mots aimants. Chaque jeu dispose d’une règle et de son matériel et selon le jeu, on peut jouer seul·e ou à plusieurs.  On peut s’y aventurer à partir de 8 ans et si on ne sait ni lire ni écrire on peut être accompagné·e par un·e sachant·e.

Laure, l’upôtëkeuse est là pour expliquer, aider si besoin, et puis peu à peu, l’autonomie gagne les joueureuses qui alors transmettent à leur tour, les règles et ainsi la communauté jouante des poètes grandit.

Joueureuses de caviardés
L'UpÔtëK dés lettrés
Joueureuses de dés lettrés

Que deviennent les poèmes?

Chacun·e peut repartir avec son poème, ou le laisser. Mais Laure, l’upôtëkante, les collecte tous d’une manière ou d’une autre en vue d’un partage final. Car à la fin de son séjour (qui sera d’une journée ou d’une semaine ou plus selon vos désirs et possibilités), elle dira, chantera, mimera, peut-être même, des poèmes choisis par le hasard lors d’une criée poétique publique, accompagné·e de manière impromptue par d’autres artistes invités que vous lui aurez fait rencontrer.

L'UpÔtëK, Criée poétique 1
L'UpÔtëK, Criée poétique 2

Et qu’est-ce qu’il reste à la fin ?

La joie des instants joués, des rencontres nouvelles, des mots dans l’air qui résonneront éternellement mais aussi un recueil d’une sélection de poèmes écrits par les joueureuses de poésie. Selon encore les circonstances et les possibilités, il sera illustré et restera à disposition dans votre lieu accessible à toutes et tous.

L'UpoteK vitrine dessinée

Vous voulez faire venir L’UpÔtëK chez vous?

+33 6 75 57 24 93

tintalada@proton.me